En cours
liseret

Réhabilitation en milieu occupé de 351 logements

Paris 20ème "rue Saint-Fargeau"

Maîtrise d’ouvrage :        
RIVP

Maîtrise d’œuvre :           
SICRA Entreprise mandataire
LAIR et ROYNETTE Architectes
IE Conseil Bet HQE
ACTR Bet Façades

Calendrier :
Livraison premier trimestre 2016

Certification, label… :   
Plan Climat Ville de Paris

 

La résidence 20 / 26 rue Saint-Fargeau est située dans le Nord Est de Paris.
Le plan masse est composé de 3 ailes de bâtiments en forme de T sur 14 niveaux.
Ces bâtiments sont typiques de l'architecture des années 1970 avec une trame répétitive en façade formée par les nez de dalles et les murs de refend. Les façades sont identiques côté rue et côté jardin. Les logements sont tous terminés par un balcon en façade.
Les ensembles menuisés qui constituent en réalité la façade se déclinent selon 2 types de menuiseries assemblées de façon également très répétitive.
Entre les murs de séparation des logements, les garde-corps métalliques à simple barreaudage vertical restent très discrets par rapport au rythme et au quadrillage imposés par les horizontales des nez de dalles et les verticales des refends en béton.
 

 

 

 

Actuellement l' oeil du passant est attiré par le rythme un peu monotone du quadrillage béton. Les menuiseries en fond de loggias sont sombres laissant ainsi se détacher tout ce qui y est entreposé.
Nous proposons une lecture plus fragmentée et dynamique du quadrillage existant tout en le conservant dans son expression d'origine. Les menuiseries et panneaux de bardage sont de couleur claire de façon à optimiser la réflexion de la lumière et la pénétration de la clarté naturelle dans les logements.

Nous avons travaillé sur une double lecture des bâtiments :

· en descendant la rue, certains refends sont peints selon un rythme vertical aléatoire plus ou moins dense qui s'aperçoit à l'échelle du piéton et selon une gamme chromatique jaune orangée
· en remontant la rue le rythme vertical est organisé différemment de façon à retrouver des assemblages plus géométriques et réguliers selon une gamme chromatique de tonalités jaune vert

 

 

 

 

 

 

Cette disposition permet d'avoir une lecture changeante et évolutive du bâtiment. Quand on avance à pied depuis le trottoir d'en face, l' oeil est attiré par des "signaux" colorés qui se modifient au gré de la promenade. 
Aujourd'hui le bâtiment s'anime surtout la nuit du fait de l'importance de la surface vitrée. Aujourd'hui, le traitement que nous proposons accentue ce dynamisme. Les murs séparatifs entre balcons sont ceux qui reçoivent le plus de lumière, ainsi colorés ils permettent une nouvelle lecture des bâtiments.

Le traitement thermique des bâtiments est principalement concentré sur le remplacement des menuiseries en fond de loggias pour privilégier des menuiseries PVC à double vitrage. La lisse intermédiaire des vitrages sera supprimée de telle sorte à optimiser au maximum la surface de clair vitrage. 

Les panneaux en allège, en bout de cloison et de la gaine technique sont conservés en place ; ces éléments sont isolés par l'extérieur selon un système de bardage avec une finition en panneau HPL vissé sur une ossature.
Des capteurs solaires sont mis en place en toiture pour la production d'eau chaude.