Neuf
liseret

Construction de 55 logements collectifs

Choisy-le-Roi "quartier Chantereine"

Maîtrise d’ouvrage :      
CJRP

Maîtrise d’œuvre :         
LAIR et ROYNETTE Architectes
LOIZILLON Ingénierie
POUGET Consultants

Surface SHON :               
3 206  m²

Coût de l’opération :     
6 350 000 € HT

Calendrier :
Livré

Label :   
BBC Effinergie
Cerqual Habitat et Environnement

Le bâtiment, situé en bordure d’un tissu urbain pavillonnaire, non loin de la Seine, est une transition avec des opérations de logements et d’équipements à différents stades d’achèvements. Il est bordé, au Nord par un futur projet d’EHPAD (R+3) rue Joliot Curie, au sud par un ensemble de logements sociaux (R+4) rue Bascout, à l’est par un tissu pavillonnaire (R+1/R+2) rue Labbé et à l’ouest par un projet de logement sociaux (R+3) allée des Lilas.

Chaque coté du projet répond à sa parcelle attenante et lient leurs identités.

Les différences de densité et de porosité du projet vis-à-vis du tissu pavillonnaire sont compensées par une composition morcelée autour de redans, de jeux de matériaux, de toitures, de différences de hauteurs et de deux césures asymétriques sur le linéaire bâti.

Les bâtiments situés aux deux extrémités Nord et Sud sont les bases de l’opération, ils forment la transition latérale avec les autres programmes de logements, ils sont implantés à R+3+combles. Les façades Sud et Nord, respectivement face à l’ensemble de logements sociaux existant et au futur EPHAD, répondent aux masses de leurs vis-à-vis.

A l’ouest, en plus des contraintes programmatiques  et règlementaires communes, les bâtiments du lot 4 se rapprochent du langage des opérations, en projet ou en construction, par l’emploi de matériaux de même type (briques de parement, enduit, grilles de résidentialisation, volets).

Les trois corps de bâtiments, homogènes dans leurs plans et leurs volumétries sont traités avec la même gamme de matériaux ; nous avons privilégié le choix de produits sans entretien.

Les soubassements sont des pilotis béton entourés de claustras métalliques brun foncé.

Les systèmes porteurs sont en béton armé (poteaux sous dalle à RDC puis voiles et plancher dans les étages). L’enveloppe sera composée de briques type A avec isolation intérieure. Différent types de revêtements accompagneront et participeront au morcèlement des volumes : briquette ton beige ; enduit blanc cassé, zinc.

Les garde-corps des portes fenêtres sont en métal laqué gris avec lisse en bois sur les parties de façades en enduit, ceux sur les parties en briques seront en tôles pleines couleur rouille (type acier Corten).

Les gardes corps des balcons et loggias seront en tôle pleines couleur rouille (type acier Corten).

Les fenêtres et baies seront en pvc gris clair.

Les occultations de fenêtres seront sur les chambres et séjours exclusivement : volets roulants pvc gris clair sur les parties de façades en brique ou zinc ; volet à battants en aluminium laqué couleur brun foncé sur les partie de façade en enduit.

Les toitures sont en zinc à faibles pentes. Un système de chéneaux dans la toiture zinc récupérera les EP, ses descentes également en zinc seront positionnées le long des façades et rejoindront le réseau séparatif en souterrain.

Chaque bâtiment possède en comble de toiture des extracteurs de ventilation. Un édicule ascenseur sera traité en retrait pour le bâtiment accessible PMR.