Réhabilitation
liseret

Conception-réalisation / Réhabilitation de 100 logements

Bègles "cité Le Dorat"

Maîtrise d’ouvrage :         
ICF HABITAT

Maîtrise d’œuvre :            
DEMATHIEU BARD CONSTRUCTION – Mandataire
LAIR & ROYNETTE Architectes (réhabilitation)
RCR ARTOTEC Architectes (neuf)
CETAB
EURL Atelier de Paysage GASTEL

Calendrier :                            
Concours

 

L’opération s’inscrit dans une opération globale du renouvellement du quartier le Dorat à Bègles. Cet ensemble est caractéristique de l’urbanisme et de l’architecture de cette époque dite des « grands ensembles ».
Le présent programme concerne la résidence le DORAT 2, séparé du reste du quartier par le lac.
Les deux bâtiments construits en 1960, puis réhabilités en 1990 sont dans un bon état général. Ils sont situés dans une zone pavillonnaire peu dense contrairement au reste du cartier le Dorat. La résidence s’intègre presque naturellement dans son environnement grâce à son langage architectural et paysager, sans que l’on ressente la différence d’échelle face au pavillonnaire et aux petits collectifs.
Sa situation avantageuse et son orientation nord-sud font profiter ses occupants (82% de satisfaction des locataires) des logements traversants avec vue dégagée sur le lac et ses environs, de la lumière naturelle dans les parties communes et de ses espaces verts à fort potentiel.

Le projet de réhabilitation devra permettre de :

- renforcer cette intégration des bâtiments dans leur site ;
- redonner du caractère au bâti ;
- restructurer leur image tout en conservant leur identité ;
- respecter les attentes des locataires et améliorer leur confort;

Actuellement les façades sont structurées par le rythme régulier et monotone des fenêtres avec lecture verticale accentuée par l’enfoncement des allèges de faible épaisseur par rapport aux trumeaux, créant ainsi un léger jeu d’ombres sur les façades. Pour assurer une bonne performance énergétique, la première action sera de traiter le manteau thermique par une isolation extérieure. La mise en place d’une isolation thermique extérieure ne pose pas de problème particulier. Les fenêtres sont prévues remplacées et les volets roulants en façade remplacés par des brise-soleil orientables intégrés dans l’épaisseur de l’isolant, ce qui augmentera le clair du jour actuel dans les séjours.